École normale supérieure

En Europe, l’énergie est un service considéré comme acquis, intégré à la société. À tel point que la question n’est pas de produire ou non, mais de savoir quelle est la meilleure manière de le faire. Cette question est au cœur de la « transition énergétique ». Mais comment se saisir de ce qui est tout à la fois un concept et un processus ? Le manque de consensus rend compte de la diversité des points de vue qui l’entourent et le structurent. Cette « transition » est à la fois un laboratoire permanent de stratégies politico-économiques, mais relève aussi d’une mise en récit. À travers l’exposition « +-+ », le groupe d’études TREVE met en forme de façon sensible et créative ses recherches, engageant toutes et tous à (re)découvrir les enjeux liés au futur de l’énergie par le détour de l’art.